La vie Communale

Le pont muletier

Le domaine de "La Ragottière" était un riche domaine où on cultivait le chanvre. Il alimentait le four à chanvre et les ateliers des 36 tisserands et des 60 fileuses du bourg de Cossé (il semblerait que ce four à chanvre était situé sur la propriété de "la rochette"). Or, le chemin de « la Ragottière » traversait à gué le"rù de la forêt" . L'hiver en raison du débordements des eaux et des inondations, le transport du chanvre était très difficile pour alimenter de façon régulière les ateliers de tisserands d' où la construction de ce pont muletier. Aujourd'hui, 2 caves ou ateliers de tisserands subsisteraient intacts. Les caves constituent des propriétés privées (Mme Lhommeau, Marie-jeanne et Maurice et Bernadette Pavard). On raconte que les belles demoiselles du riche propriétaire de « La Ragottière », grâce à ce pont muletier n'avaient plus à salir leurs belles petites bottines pour venir à la messe et aux vêpres du village.